Le Tour veut exalter une ancienne tradition médiévale, fondée par pape Boniface VIII qui reçue la célébration du Jubilé à Rome pour que les pèlerins pussent obtenir l'indulgence plénière en visitant les basiliques chrétiennes les plus grandes de la ville.


On commencera avec la Basilique de Saint Giovanni en Laterano, la mère de toutes les églises à Rome et dans le monde entier. Fondée par Constantin, elle fut détruite et reconstruite beaucoup de fois, en assumant l'aspect actuel grace à une série d'interventions et restaurations au cours des siècles parmi lesquels celui du celèbre Borromini.


On procédera donc vers la Basilique de Sainte Maria Maggiore, la plus grande des églises dédiées à la Sainte Vierge; c'est la seule basilique que, malgré les interventions décoratives, a préservé sa forme originaire. Elle fut érigée, selon la légende, dans le 352 après.C. après une apparition de la Sainte Vierge, et définitivement terminée par Pape Sisto III, 432 -440). Aujourd'hui les mosaïques à son intérieur résultent encore extraordinaire.


On ira visiter la Basilique de Saint Paolo Fuori le Mura, construite sur la tombe de l'apôtre Paolo. La construction la plus ancienne a été attribuée à l'empereur Costantino mais une basilique plus grande encore fut construite par les empereurs Valentiniano II, Théodose et Arcadio. Détruite par un incendie en 1823, elle fut reconstruite sur les mêmes fondations et consacrée en 1854 par Pape Pio IX.


Finalement nous nous rendrons dans le véritable coeur de la chrétienté, la Basilique de Saint Pietro. La place et la colonnade du Bernini representent le cadre de la cathédrale gigantesque, dominée par le dôme grandiose du Michelangelo. La construction de la basilique s'étend à travers tout le XVI sec. Par oeuvre de Michelangelo, Giacomo Della Porta et Domenico Fontana. La basilique se lève sur les fondations d'une église paléochrétienne, construite sur la tombe de l'apôtre.


La durée du Tour des 4 Basiliques Chrétiennes sera d'environ 7 heures et elle permettra de s'arrêter pour des approfondissements thématiques et curiosités dans chaqune des quatre Basiliques en dècouvrant détails historiques et artistiques sur les endroits de grand intérêt.


Le Tour ne prévoit pas le payement d'un billet d'entrée mais les coûts des déplacements à travers le réseau métropolitain sont à la charge des participants.